news WJ-S WJ-Sessions WJ-Sets WJ-Schedule WJ-System
feedbacks bookmarks presse partners newsletter contacts
 
 
Myrtilles / Lucille calmel
>>>> WJ-Sets

BIO english

mylucal@myrtilles.org /lu = (lucillecalmel) iloveu www.myrtilles.org (not) too many postal addresses,s writing reading performance improvisation laboratory work in progress public experiment... i don’t care : only acts i on stage >> lucille@myrtilles.org

...discovering performance at night, first actings in between experimental musics let’s say in blood in a street by ?chance, there are the different ones who model myself and, or choose where i can go, exploring stage, my skin, included screens, with a performing way and waste here and now looking for presence, which includes what i am living and deal with it, whatever the discipline the tool, i am myself a multimedia since i am born in 1969, internet as a love nervous system, now testing here and there voice influenced by body’s constraints from outside, performing writings and presences a lot on internet like a compensation of a real addiction which is after all the stage and to be with the one,s i love, invited and manipulated by otherselves, searching to be lost more than a lucky find, searching suspension more than to collapse, kind of a searching of nothingness, of a meeting related to sky whatever is love

TEXT english

would you like his name ? about low screens and hard lovers and stage addictions coming from internet lists and death and one two three points about charming princes about copying pictures together driving an alphabet about disasters and reveals of being deeply lost into them about daily words and shouts coming from body acts about living loving about mutations my skin related to words about being there, internet as a love nervous system, e-motions

BIO french

mylucal@myrtilles.org/lu = (lucillecalmel) jetelove ; (pas) trop d’adresses postales ,s écriture lecture performance improvisation laboratoire work in progress expérience publique... (m’)e.branle... :des actes j,en scène

...je découvre l,acte la performance lire de nuit la nuit, entre des concerts de musiques expérimentales, mettons par sang en rue par ?chance, il y a ceux qui me modèlent et,ou choisissent où je vais, explorant la scène, la chair, écrans inclus, en un chemin dépense ici et maintenant (à l’écoute de) la présence (façon), ce qui inclut ce que je vis ce avec quoi je négocie, quelque soit la discipline l,outil, moimême multimédia depuis que je suis née en 1969, internet comme amour système nerveux, maintenant essayant ici et là la voix influencée par des contraintes physiques extérieures, écrits et états performatifs principalement en ligne comme une compensation d’une réelle addiction qui est après/avant tout la scène et, être avec ce,lui,ux que j,aime, invitée et investie par d’autres, horizontales, la perte plutôt que la trouvaille, la suspension plutôt que la chute, quoiqu,eue la forme en creux de au palais, une sorte d’à la recherche de ( ?)rien, épuiser ce qui sépare, quoi que ce soit est plutôt écran,amour,sexe,addiction, lucille calmel pratique mise en scène création collective et performance depuis 1990, a créé en 95 avec mathias beyler ‘myrtilles, compagnie collectif de théâtre expérimental et, à montpellier de 97 à 04 ‘.lacooperative lieu de recherche et d’expérimentation axé sur les technologies actuelles et les (non)disciplinarités notamment sous forme de résidences et laboratoires, depuis 1993 elle est également à l,initiative ou accompagne de nombreux laboratoires et ateliers en écoles supérieures, espaces, festivals... en internet, elle se développe en un ellemême modelable par ce qui advient encourant avec l’écriture abstractions et émotions, reposant par compilations agentes l’effondrement de l,ego -nous plions les dimensions en un rien -je m,adresse à l,aimé, jusque la rencontre en chair de membres de listes microcommunautés, se jouant d,ellemême et n,arrivant pas forcément à se déjouer, tomber amoureuse, une fois deux fois et, un décolleté une poignée de crevettes un air de, avec antoine boute ah mince j,ai plus de place,,,

TEXT french

(aimerez vous son nom ?) au sujet des écrans légers/basse résolution/basse technologie et des amour,eux difficiles/durs/hardware et des addictions scéniques en provenance des listes internet et depuis un mort et un deux trois points au sujet des princes charmants au sujet de copier des images ensemble amenant un alphabet au sujet des désastres et des révélations d,être profondément perdue en eux au sujet des mots et des cris au quotidien en provenance d’actes physiques au sujet de vivre aimante au sujet des mutations ma peau reliée aux mots au sujet d,être là, internet comme amour nerveux système (e-motions cliché) , quoi que ce soit est plutôt écran,amour,sexe,addiction,

LINKS

http://www.myrtilles.org
& http://www.myrtilles.org/lu +
http://s.u.n.free.fr/DMB08.avi & _ http://s.u.n.free.fr/DMB03.avi +
http://jeronimots.free.fr/projectdown2/peanuts/peanuts%206.12.04.mov

PHOTOS

 
 
>>>> Patricia Maincent
>>>> Isabelle Arvers
>>>> mia makela / solu
>>>> Jérôme Joy
>>>> Marika Dermineur
>>>> Olga Kisseleva
>>>> Jean-Baptiste Bayle
>>>> Krn
>>>> Sylvie Astié
>>>> Myrtilles / Lucille calmel
>>>> Anne Laforet
>>>> Agnès de Cayeux