news WJ-S WJ-Sessions WJ-Sets WJ-Schedule WJ-System
feedbacks bookmarks presse partners newsletter contacts
 
 
Poptronics
>>>> presse

numéro 5’ 28-29 septembre 2007

Extension Strasbourg, Les nuits de l’Ososphère

Poptronics a fait le voyage jusqu’à Strasbourg pour suivre en direct les Nuits de l’Ososphère et réaliser le premier pop’lab papier réalisé en temps réel, en une nuit, le 28 septembre 2007. Distribué aux festivaliers, ce pop’lab exceptionnel est un objet à double face, conçu par Toffe, directeur artistique de poptronics.

http://www.poptronics.fr/-pop-lab-

nouveaux médias ’’’’’’’’’’’
WJ’s ’’’’’’’’’’’’
le surf spectacle ’’’’’’’’’’’’
www.wj-s.org

Naviguer de site en site, cliquer de lien en lien, l’activité semble des plus solitaires et difficile à partager, malgré la débauche actuelle d’outils permettant le partage des signets (type Delicious ou Stumble Upon). Invariablement, l’internaute serait ainsi condamné à errer dans le cybe- respace en solitaire, assis devant son écran. Anne Roquigny, qui œuvre depuis une petite poignée d’années dans le milieu des nouveaux médias, du regretté Web-bar, à Paris, à la non moins regrettée Gaïté lyrique (avant fermeture pour travaux), en passant par le labo sonore Locus Sonus, en- tre Aix-en-Provence et Nice, a voulu sortir de cette antienne. Aidée d’un développeur costaud, elle a conçu WJ’s en 2005, une solution qui per- met à des artistes, graphistes, théo- riciens des réseaux et musiciens de pratiquer une forme de dj’ing d’un nouveau genre, à partir de sites in- ternet.
A la Laiterie, au rez-de-chaussée, toutes les demi-heures, un nouveau performer prend les commandes de quatre ordinateurs, reliés à quatre écrans géants, pour un surf spec- taculaire et personnalisé. Youtube et Google, Ada Lovelace et net-art vintage, le spectateur se trouve ainsi confronté à la navigation d’un autre. Asynchrones ou au diapason, les écrans connecés au réseau affichent parfois des liens morts, puisque le tout se passe en direct et en temps trés réel.
Le Net devient ainsi un instrument à jouer comme les VJ’s le font avec leurs images, et les DJ’s avec leurs disques fétiches. Le résultat est aussi captivant qu’il peut se révéler décep- tif, fonction des intervenants. Parti- cularité de l’édition strasbourgeoise, les performeurs ont été choisis par les organisateurs du festival pour participer à un workshop en amont du festival. Chacun d’entre eux pré- sente ainsi le résultat d’une semaine de travail.
Annick Rivoire

Annick Rivoire impulse et propulse Poptronics. Après dix ans d’observation pointue et critique de la création avec/dans/sur les nouveaux médias en tant que journaliste, elle a quitté le quotidien « Libération » à l’été 2006, pour lancer le projet qu’elle veut utopique d’un média des cultures digitales. Au four et au moulin, elle dirige la rédaction tout en assumant la responsabilité de gérante et directrice de la sarl poptronics. Elle intervient également dans des tables rondes et colloques (Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand, Nuits sonores à Lyon, Rencontres européennes des artistes à Cabourg...), contribue à des projets d’artistes (Alexandre Périgot, Claude Closky), et prépare la suite livresque de poptronics. http://www.poptronics.fr

 
 
>>>> Liberation
>>>> TEF tv (IT)
>>>> Gorilla (IT)
>>>> Umbria Journal (IT)
>>>> Poptronics
>>>> Aminima
>>>> Le Quotidien
>>>> Poptronics
>>>> Mugalari / Gara
>>>> MCD
>>>> Qwartz TV
>>>> NouveauxMedias.net
>>>> Designflux N°5
>>>> radiopaca
>>>> Mouvement.net
>>>> Telerama
>>>> liberation
>>>> arte.tv / mal au pixel
>>>> Cotidianul
>>>> SKLUNK
>>>> Digimag
>>>> Digicult.it
>>>> arte-tv / VisionR
>>>> radiolist.org
>>>> rhizome
>>>> fluctuat
>>>> numedia.edu